Apnée de Sophie Torresi, théâtre, création collective

Un projet, des projets

A l’origine du projet Apnée, des petits récits partagés sur Facebook, dans lesquels j’évoque la vie avec mon fils, atteint depuis de longues années d’un handicap respiratoire sévère.

Ces posts ont constitué peu à peu une véritable expérience d’écriture.
Puis l’idée, ou plutôt le désir d’un spectacle a émergé.
D’autres textes ont alors vu le jour, dévoilant le point aveugle de ces chroniques : l’annonce d’une greffe, la difficulté à faire un choix, la relation avec l’équipe médicale.

J’ai proposé à des amies comédiennes de porter ce récit au plateau avec moi. À l’automne 2019, nous avons amorcé collectivement un travail de recherche qui se poursuit depuis à la faveur de plusieurs résidences. La création du spectacle aura lieu en janvier 2022. 

Au fur et à mesure du travail artistique et du montage de la production, des liens se sont tissés avec le milieu médical et en particulier avec des instances du champ de l’éthique et de l’éducation thérapeutique, qui permettront d’initier des rencontres et des débats autour du spectacle.

Parallèlement, la cinéaste Nathalie Joyeux a engagé un projet de film documentaire qui croise les récits publiés sur Facebook, des images d’archives et le processus de fabrication du spectacle.

Il m’apparait aujourd’hui que ce projet et ses ramifications ont pour objectif de me permettre de réengager un dialogue avec l’institution hospitalière, aussi équilibré et riche que possible, afin de questionner les enjeux de la relation thérapeutique.

Sophie Torresi